Eau adoucie, la suite

J’ai été très critique dans mon précédent article sur les adoucisseurs d’eau. Cela dit, tout n’est pas mauvais dans une eau adoucie. Généralement, les installateurs ne vont pas laisser une eau complètement débarrassée de ses ion calcium (et magnésium) circuler dans vos canalisations : au plus souvent, l’eau adoucie est mitigée avec de l’eau ordinaire de distribution, afin d’éviter de DISSOUDRE VOS TUYAUX. Bien sûr, il ne faut pas s’attendre à de rigoureux calculs de leur part : c’est plutôt l’expérience du métier qui déterminera les proportions de débits. Et quand on y pense, une eau adoucie « ni trop, ni trop peu », ça peu avoir plein d’usages intéressants : partout où l’on fait chauffer de l’eau qui n’est pas destinée à être bue, en fait. Ainsi, un circuit secondaire peu être imaginé pour alimenter votre chaudière/chauffe eau, votre lessiveuse, … afin de les débarrasser du térrrrrrible péril du calcaire.
Mais attention (encore) : un adoucisseur d’eau, ça s’entretient ! D’une part, suivant le principe des résines échangeuses d’ion (ce que l’on trouve dans les adoucisseurs domestiques), si vous ne rechargez pas votre adoucisseur en sel, vous allez faire pire que mieux. D’autre part, si vous ne lavez pas régulièrement votre adoucisseur, votre installation pourrait se transformer en bouillon de culture.

L’image vient du profil de Ani-Bee sur Flickr.

Trackback

pas de commentaire jusque maintenant

Introduisez votre commentaire

*