Mon mari et moi-même fêtons sept ans de bonheur en commun.

Mon ange a été très romantique pour cette occasion: fleurs, table réservée dans la taverne où nous avons pris notre premier verre ensemble… Il s’est même habillé pareillement à notre première rencontre! Et comme je ne rentre plus dans le T-shirt orange que je portais à l’époque… Il m’en a offert un autre!

Mon Georges, chaque jour passé avec toi est une bénédiction!

 

La photo a été prise à la dernière Gay Pride de Bruxelles. Les T-shirts nous ont été offerts par mon frère et ma belle-soeur. On peut y lire « Marié à Georges » sur le mien et « Marié à Nicolas » sur celui de mon Georges.

J’ai fêté mes 30 ans ce week-end (je compte fêter ça en plusieurs fois), lors d’un goûter d’anniversaire autour d’une théière de tisane et des gaufres maison chocolat-fraise-liqueur de fraise.

Mon mari m’a couvert de cadeaux! des jacinthes, des chemises, des assiettes immenses, … !

Entre autres cadeaux de nos amis, j’ai reçu un livre de Jonas Jonasson: « Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire ». Oh, mais si, je veux le fêter! 🙂

Nous venons de fêter nos trois ans de mariage – déjà trois ans!

Même si le contexte est un peu morose (mon mari est en congé maladie), ça a été l’occasion de fêter ensemble.

Ah, mon homme, chaque minute passée avec toi est un délice!

Nous avons profité des mois chauds pour sortir la tête dehors et voyager! D’abord à Londres, puis plus près de chez nous: Zeebruges, Ostende, Breedene, Han, Wépion, Andenne, le jardin bonatique national de Meysche, …

Mon mari raconte tout cela en détail sur son blog, ici et .

Ah! Quand c’est bon, c’est toujours trop court!

 

Mon tendre époux et moi-même avons fêté nos 6 ans ensemble!

Six ans, déjà? Six ans, seulement? Nous n’avons jamais eu de secret l’un pour l’autre: nous sommes mutuellement confidents et maris. C’est notre recette du bonheur!

Mon ange, je te veux pour toujours!

Mon mari fête aujourd’hui ses 30 ans… Et il est toujours aussi mignon à croquer!

Joyeux anniversaire, mon Georges!

Ma belle-mère arrive en Belgique dans quelques jours. Elle a un  grave problème aux yeux et elle a été très mal prise en charge par le système médical roumain (corruption, manque de moyens techniques, …). Nous espérons pouvoir résoudre efficacement le problème ici.

Seigneur, guide nous et protège belle-maman!

Mon mari vient de défendre son mémoire de fin d’étude en théologie, et il a été récompensé par une grande distinction!

Félicitations, mon amour! Je suis si fier de toi! Tes efforts et ton travail ont enfin porté leur fruit!

Nous voici revenus de nos vacances en Suède. Ah! Stockholm, on ne s’en lasse pas. Mon mari d’amour a fait un compte-rendu détaillé de nos pérégrinations sur son blog.

Ce voyage a eu beaucoup d’importance pour nous. D’abord, ça a été l’occasion de participer à la grande réunion de la branche suédoise de la famille du coté de mon mari, mais nous en avons également profité pour fêter (avec un peu d’avance) nos 5 ans de vie commune — comme le temps passe vite! — , sans oublier d’aller nous baigner à la plage où mon homme m’a demandé en mariage…

Nous avons eu beaucoup de chance avec la météo: que du soleil (ou presque)! Et en parlant de soleil, à cette époque de l’année, les suédois n’en manquent pas: il n’en finit plus de se coucher, pour se relever avant même qu’il ne fasse vraiment noir. Un peu déroutant, surtout quand on arrive à l’hôtel au milieu de la nuit.

Nous avons pleinement profité de Stockholm: ses nombreuses églises somptueuses, sa gastronomie végétarienne (je vous conseille le resto Hermitage, sur Gamla Stan), son métro, les promenades au bord de l’eau, le shopping, … Mais nous avons aussi été du côté de Laxå pour la (très) grande réunion familiale. Quels gens accueillants! Nous avons dormi dans une charmante petite maisonnette typique au milieu de la nature, et nous avons pu bavarder avec plein de gens sympathiques. La campagne suédoise est ravissante à cette époque de l’année: tout est verdoyant et fleuri, avec de nombreux lacs tranquilles. Quel dommage d’avoir dû rentrer si vite! On serait bien restés plus longtemps…

Demain, mon Georges en sucre d’orge fêtera ses 29 ans. Joyeux anniversaire, mon homme!… Et bonne fête onomastique!