Marche pour la fermeture des abattoirs.

Aujourd’hui a eu lieu à Paris la marche pour la fermeture des abattoirs. Malheureusement, on n’a pas su y aller.

Pour quand cela à Bruxelles ou à Anvers ou Namur?

Tourniquet & King’s X.

Aujourd’hui, je voudrais également vous présenter deux groupes.

Être chrétien ET métalleux ET pour les droits des animaux? Oui, c’est possible. Et, en ce sens, je vous présente le groupe Tourniquet. Leurs chansons Ark of Suffering et Stereotaxic Atrocities dénoncent l’exploitation des animaux, en formulant leurs arguments à partir des textes bibliques. Petit bémol: le chanteur a une voix laide et pas cultivée du tout.

D’autre part, je vous présente King’s X: c’est une bande de métalleux ET chrétiens ET gais ET pour-la-vie. Ils s’inspirent surtout des livres de CS Lewis. Je vous recommande leur album Faith, Hope, Love. Petit bémol: leur métal est trop mou pour mes oreilles et mon cerveau.

ARF.

Mon Nicolas vient de découvrir le magasin de produits végétaliens ARF Shop.

D’une part, ça me réjouit, parce que des magasins de ce genre, il n’y en a pas des masses.

Mais d’autre part, ça se trouve à Wannebeek, en Flandre romane, sur la ‘‘frontière lingüistique’’. Un peu loin. Loin de la ville, loin du train, loin du bus. Heureusement qu’on peut commander par la poste.

Le magasin ARF dérive de l’assoc’ ARF Belgium, qui dérive d’Animaux en péril. Néanmoins, ARF Belgium me semble une caricature du végétalisme. Leurs arguments sont gonflés. En tant que végétalien, ça me fait de la peine de critiquer d’autres végétaliens, mais je dois le dire: leurs articles sont mal écrits. Gonfler la vérité, c’est mentir. Point.

Et puis, ce qui me dégoûte carrément chez eux, c’est qu’ils promeuvent une politique de dénationalisation. Ils devraient commencer par apprendre le français.

Sleeping Giant.

Je voudrais vous présenter un groupe: Sleeping Giant. Le groupe états-unien se caractérise non seulement comme faisant du métal chrétien, mais ils vont plus loin. Car, contrairement à la plupart des bandes de métal chrétien, qui chantent à propos de Dieu ou de sa bonté, les gars de Sleeping Giant ont également l’habitude de prier pendant les concerts.

J’apprécie particulièrement le chanteur du groupe, Tommy Green, qui voudrait également s’engager dans le ministère ordonné, et dont la théologie me paraît saine. Non, vous n’y trouverez pas du Karl Barth, mais bien du Wesley. Et c’est déjà pas mal.

Et j’apprécie également Eric Gregson, végétalien depuis 14 ans, et qui est également impliqué dans l’organisation We Still Believe, qui vient en aide aux démunis.

Quant au style, il n’est peut-être pas des plus confortables pour mes goûts; néanmoins ça me ressemble un mélange de Neurosis et Limp Bizkit.

Je vous laisse lire deux articles de Heavy Metal Magazine: le premier étant un compte-rendu d’un concert de Sleeping Giant, et le second, une description du tour Scream The Prayer; ainsi qu’une entrevue par Theology 21.

Les Gaufres de mon mari!

Depuis un certain temps, mon Nicolas a pris l’habitude de faire, régulièrement, des gaufres végétaliennes. Ce n’est pas lui qui a inventé la recette, mais néanmoins, ses gaufres réussissent bien!

Il en fait au cacao (même au chocolat), et aux bananes & noix.

Smakelijk!

Lu dans le Métro: De Voedselzandloper.

Cliquez sur l’image pour l’agrandir.

www.voedselzandloper.com

 

Le plus drôle, c’est que le gars n’est même pas végétarien ou végétalien. Mais j’adore l’honnêteté de tels médecins.

Bravo!

Voici notre omelette végétalienne, que nous avons inventée il y a un an ou deux.

Prenez des pois chiches, trempez-les dans de l’eau avec du bicarbonate, pendant une nuit. Ensuite, broyez-les dans un moulinet.

À cette pâte, ajoutez de l’ail cru broyé, beaucoup de paprika.

À part, faites une bouillie de farine de manioc/tapioca. Le plus simple, c’est de faire chauffer l’eau, ensuite vous ajoutez la farine tout en faisant tourner le mixeur à soupe dans la casserole.

Incorporez la pâte de pois chiches à la bouillie. Mixez-les.

Chauffez un wok, en y mettant 4-6 mm d’huile. Avec une louche, prenez de cette pâte+bouillie, et faites cuire une louchée à la fois. Retournez l’omelette, avec des spatules en bois, comme vous le faites (faisiez) avec l’omelette à œufs.

Bon apè-vos!

 

Une autre lettre que je viens d’écrire.

Mesdames et Messieurs,

Mesdemoiselles et Mes Damoiseaux,

Depuis quelques années, mon époux et moi-même faisons un virement automatique mensuel à Médecins Sans Frontières. Il n’y a pas longtemps, nous avons reçu l’attestation fiscale, ainsi que de nombreux courriers, par lesquels vous nous demandez plus d’efforts financiers. Ces lettres contiennent des renseignements sur une partie de vos besoins.

Tout d’abord, dans l’attestation fiscale comme dans les premiers courriers, mon époux était « Monsieur », alors que moi, j’étais pour vous « Madame ». Vous voyiez bien que nous sommes mariés, et pour vous, il allait de soi qu’il y ait en conséquence un « Monsieur » et une « Madame ». Plus récemment, vous nous envoyez toujours deux courriers séparés. Mon mari reste « Monsieur », alors que moi, je passe en « Monsieur et Madame ». Pour votre information, et afin que vous évitiez d’autres gaffes de ce genre, en Belgique le mariage peut être contracté par deux hommes mâles et par deux femmes. Donc je vous prie de bien vouloir modifier vos formulaires. À côté de votre formule traditionnelle « Monsieur et Madame X », il faut ajouter la possibilité d’y avoir « Messieurs X » et « Mesdames X ». Quant à mon époux et moi-même, nous nous présentons en tant que « Messieurs Staelens ». Après la lutte longue et dure, et les droits dont nous bénéficions dans notre pays, je me permets de vous signaler, à la veille de la Gay Pride belge, que nous méritons le même respect que les autres couples.

Mais ceci n’est pas le plus grand problème. Au contraire, ce n’est qu’une petite chose en comparaison avec le grand sujet de cette lettre, qui est le suivant. Pendant longtemps, nous étions de bonne foi par rapport aux problèmes que vous nous présentiez dans vos lettres. Nous songions même que nous allions faire des dons plus substantiels à MSF. Ceci, jusqu’au jour où, dans l’une de vos lettres, vous expliquiez que pour résoudra la malnutrition, vous distribuiez du lait de vache en poudre.

Or nous ne sommes pas dupes. D’une part, il est inconcevable pour nous de maltraiter les animaux, sous prétexte d’aider les humains. Cela nous choque, surtout lorsque ce plan est présenté par des médecins. Pour résoudre le problème alimentaire mondial, la solution est la nourriture végétale. Et si le tiers-monde est dans la disette, c’est principalement parce que les humains exploitent les animaux. Si nous utilisions les terres pour produire des protéines végétales, au lieu de les utiliser pour le bétail, la totalité de la population de la planète serait nourrie. Les humains adultes et sevrés n’ont aucunement besoin du lait d’une autre espèce. C’est une souffrance inutile, « bestiale », infligée, paradoxalement, par l’humain aux bêtes. Le pire, c’est que nous avons devant les yeux l’exemple négatif de Nestlé qui a distribué du lait en poudre en Afrique ; cette poudre a été mélangée à l’eau non potable, et cela a causé de gros dégâts aux enfants. L’exemple positif, c’est Alpro, qui, grâce au soja, a comblé le manque de protéines au Madagascar.

Plus tard, nous avons appris sur internet que MSF pratique l’infanticide prénatal (La Gaceta du 16 janvier 2012, article « Médicos sin Fronteras reconoce practicar abortos en países donde está prohibido » signé par Itxu Díaz). Combien de collaborateurs de MSF sont au courant de cela ? Le fait que cette pratique soit légale dans de nombreux pays – dont le nôtre – ne la rend nullement morale. Et il ne suffit pas que l’on utilise les doigts et outils d’un médecin pour qualifier cette pratique de « médicale ». La punition capitale des criminels, dans certains pays, est appliquée par le personnel médical et avec des outils médicaux, mais elle n’est pas pour autant un acte médical. Dans d’autres pays, des adultes innocents sont tués avec la participation du personnel médical, pour des motifs d’identité religieuse et/ou affective. Mais cela ne veut nullement dire que ces meurtres seraient des actes médicaux.

Suite à ces deux éléments, nous allons arrêter nos dons à MSF et informerons d’autres personnes de bonne volonté, notamment les associations végétariennes et pro-vie, afin que chacun prenne les mesures appropriées.

Nous déplorons votre mauvaise foi : dans vos lettres vous ne parlez jamais des infanticides prénatals que vous pratiquez. De nombreuses personnes pro-vie, qui n’ont pas accès à internet, continuent à faire des dons sans savoir où va leur argent. Je vous prie d’expliciter vos pratiques dans la presse belge aussi. Ce serait le minimum d’honnêteté.

Un peu de poison gâte toute la nourriture. Un peu de levain fait lever toute la pâte. Une orange pourrie dans un container fait pourrir tout le container. Une grande partie de vos actions sont louables ; mais tant que vous mêlez le bien et le mal, vous vous discréditez vous-mêmes. Ça ne sert à rien de bâtir avec une main et de démolir avec une autre.

Avec toute mon amertume,

M.-George S. né S.

Midway.

Je voudrais vous relayer la bande-annonce du film Midway, qui parle de la pollution du plastique: sur les îles Midway, les oiseaux meurent, à cause des déchets humains.

www.midwayfilm.com

Isaac le Syrien et les animaux.

À la dernière rencontre de la CCL Na-Lux, quelqu’un m’a donné une feuille avec une citation de saint Isaac de Ninive:

«En quoi consiste, en peu de mots, la pureté? En un cœur plein de miséricorde pour toute la création […] Et qu’est-ce qu’un cœur miséricordieux? Un cœur embrasé pour toute la création, les hommes, les oiseaux, les animaux, les démons et tout ce qui existe, de telle sorte que, lorsqu’il les voit ou qu’il y pense, ses yeux s’emplissent de larmes à cause de la violence de la miséricorde qui émeut ce cœur d’une grande compassion. Alors, ce cœur s’attendrit, et il ne peut plus supporter – qu’il en entende parler ou qu’il en soit témoin – le moindre tort ou la moindre souffrance infligés à une créature quelconque. Et c’est pourquoi, même en faveur des ennemis de la foi ou des êtres privés de raison, ou encore de ceux qui nous font du tort, il offre sans cesse des prières accompagnées de larmes, pour qu’ils soient protégés et fortifiés. Il le fait même en faveur des reptiles, en raison de la grande compassion qui emplit son cœur, sans mesure, à l’exemple de Dieu.»